ULYSSE PETIT EXPAT, L’EXPATRIATION (ENFIN) EXPLIQUÉE AUX ENFANTS

mai 7, 2017

Il y deux mois j’ai quitté ma maison, sauté dans un avion et entamé un nouveau chapitre de ma vie dans un nouveau pays avec mon mari et mes deux filles. Tandis que la plus jeune, âgée de huit mois, ne semble pas vraiment réaliser ce qu’il se passe, la plus grande âgée de trois ans ne cesse de me poser des questions : “Maman, pourquoi visite-t-on un tas de maisons et d’écoles ?”, ou encore ” Maman, où sont mes jouets ? “. Mes réponses ne semblent pas vraiment apaiser son malaise.

Au même moment, à plusieurs milliers de kilomètres, Mathilde Paterson fondatrice de My Tailor Is An Expat, un blog humoristique et décalé sur l’expatriation m’écrit un email pour me présenter son livre : Ulysse, petit expat. Ce dernier explique l’expatriation aux enfants, un joli concours de circonstances ! Son ouvrage me séduit de suite car j’ai l’impression de revivre mes dernières semaines page après page. Je le recommande fortement à tous les parents expatriés ou ceux qui le seront bientôt.

Trois questions à Mathilde Paterson

L’histoire derrière Ulysse, petit expat.

L’écriture de ce livre est née d’un constat simple. Les gens ont tendance à dire “ouaa c’est genial pour les enfants l’expatriation” mais en vérité ce n’est pas si facile que cela. J’ai constaté que pas mal de mes copines avaient du mal avec leurs petits. Je me suis aussi rendue compte qu’il y avait pas mal de ressources pour aider les parents expatriés mais rien pour les enfants. J’ai enchaîné les enfants à la maison, et j’ai beaucoup de livres pour eux. J’aime beaucoup les ouvrages explicatifs du type Petit Ours Brun va à l’école. J’ai donc décidé d’écrire une histoire sur cette grande transition qu’est l’expatriation.

Parlez-nous du contenu.

L’histoire est simple et réaliste. Elle commence par un léger changement d’ambiance dans la maison d’Ulysse. Ses parents parlent souvent à voix basses et semblent faire des cachoteries. Un jour ils convoquent les enfants et expliquent l’expatriation prochaine. Mathilde aborde ensuite les thématiques du déménagement, l’excitation de la découverte, la perte d’amis, le changement d’école ou encore la grande question ” quand est-ce qu’on rentre chez nous ? ” Le point très important dans mon livre est qu’on ne sait pas où va Ulysse. Je veux vraiment que les petits lecteurs se reconnaissent en lui.

Votre point de vue sur l’expatriation.

J’adore l’expatriation. Je n’y ai pas été exposée durant l’enfance, j’ai passé toutes mes vacances en Bretagne et n’ai quitté la France qu’à l’âge de 17 ans pour l’Espagne. J’adore arriver dans un nouveau pays, la 2ème année on trouve ses marques. C’est la meilleure. La chose agréable est de se rendre compte qu’on a pris ses habitudes, on a ses coins préférés, on connait les petits raccourcis. Mes enfants sont tous nées en Thaïlande et n’ont jamais bougé donc ça me titille de déménager avec eux. Ca apporterait une dimension supplémentaire à la famille, ça resserrerait les liens.

Share

You might also like...

LES MAISONS DE KATY ET JACQUES, DES VACANCES SANS CONTRAINTES AVEC LES ENFANTS
février 22, 2018
AVEC I-ESCAPE KIDS, TROUVER UN HÉBERGEMENT KID-FRIENDLY N’A JAMAIS ÉTÉ AUSSI SIMPLE
février 12, 2018
MERCI FACTEUR ! LA POSTE VOUS SUIT N’IMPORTE OÙ DANS LE MONDE
février 7, 2018